Guitare


Guitare

Photo : Mathile Caillard (droits réservés)

Tes doigts liés aux cordes font chant de soleil. Et bien que la pluie se veut déjà le tempo rapide de mes pas, Ma mémoire de ce bonjour furtif et silencieux offert qu’à ta porte aveugle comme un secret dévoilé, éclairera, mieux que le ciel, la journée telle la quiétude de ta fenêtre qui se garde des mauvais vents en offrant ta sincérité simple sur le monde.

Publicités

Lumière de guitare


A Mathilde Caillard

(guitariste avec qui je prépare une mise en musique de certains de mes poèmes)

 

De verres en fumées
Les cordes tendues
Ont déliés les mots figés
Jusqu’alors restés nus.

Ton étoffe sur mon étoile
Eclaire l’instant
Sur ce qui a pris la voile
Mais qu’encore tu entends.

Par ta vie traductrice
Sans trahir l’apaisement
Tu te fais séductrice
D’hier en cheminement.

Lumière de guitare
Préparant l’adieu
D’un éclat resté sur le tard
Tu fais silence des dieux.