D’un silence à un autre


D’une terre à une autre, tu passes toujours par l’origine de tout.
D’un vent à un autre, comme tes voiles, tu la respires.
D’un verre à un autre, aussi plate que sphérique, tu la bois.
D’un poème à un autre, colorée pour aller du néant au chaos, tu l’écris.

2 réflexions sur “D’un silence à un autre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s