Repos des mots


Les mots échauffés par les courants écoulés en flot d’or

Font enfin silence en neige sur les fiertés énoncées.

Les mots sont alors figés comme le souffle retenu

Et sous le soleil de toutes les saisons, il fait moins froid.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s