Retour vers la nuit


Les moutons qui broutaient dans le rêve du ciel,

S’élancent désormais noyés en leur menace

De rondeurs gorgées d’eau blanche dans le couchant.

Ils sont surpris par notre retour fulgurant,

Qui abandonne l’idée simple d’un salut,

En une flèche tirée vers la nuit pour voyage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s