Haut hasard


photo de william 1

Photographie : William Trang, tous droits réservés

Du hasard, il reste le souvenir argenté du bord de mer. Je ne sais le temps à passer, à peine commencé, à le contempler, je ne sais la distance des regards vers la lune devenue aveugle, je ne sais le temps compté depuis notre horizon par les vagues de l’horizon.

Deux prétendants s’enfoncent au loin vers les flots et je ne sais s’ils murmurent une seule promesse sincère de hasard en force vague ou s’ils se disent les mots de mensonges pour ombre à l’empreinte éclairée des jours comptés.

Hasard, hagard ou bazar, peu importe que le vent emporte et rapporte des consonnes et du sens aux deux prétendants qui s’enfoncent au loin vers les flots, derrière la rambarde du réel : l’horizon est un rêve toujours beaucoup trop haut.

.

De cette série :

1- D’un hasard https://borissentenac.wordpress.com/2019/09/03/hasard/

2- Hasardeux https://borissentenac.wordpress.com/2019/09/05/hasardeux/

4 réflexions sur “Haut hasard

  1. Pingback: Hasardeux – Boris Sentenac

  2. Pingback: D’un hasard – Boris Sentenac

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s