Montagnes des hommes


Montagnes Marion Gay

Photographie : Marion Gay, tous droits réservés

Face aux montagnes, fruits des batailles des terres,

Je vois qu’elles n’ont pas le vertige des remparts

Des gloires d’un monde qui suspendent le temps.

La lumière sur les poussières étouffantes

Couvrant l’or des hommes est incertain langage

Tandis que la voix du vent érode en écho

L’éternité imposée en sens endormi.

Dans le village, qui a lui aussi le temps

Sans en avoir jamais à perdre pour autant

Sous les flèches de toits, ce qui ne se dit se vit

Et le rempart de l’horizon se franchit.

Demain existe en chaque jour invisible.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s