La liberté (2)


Des labyrinthes que sont les paradoxes, en guise de chemins de vie offrent autant de sorties qu’il est de sentiers.

 

L’orientation est souvent un savoir qui ne se dit pas, celui qu’on applique inconscient, celui qui ne redoute pas la nouvelle chance qu’est l’impasse, celui de la confiance qui nous offre jusqu’entre nos murs la liberté.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s