Lacet de nuage


Il aurait suffi de tirer le lacet de nuage cet été
Pour que l’hiver s’imprègne du souvenir des chaudes étoiles.

Mais c’est le vent qui a noué le ciel cet été
Et cet hiver ne sait rien des éclats soufflés qui nous saluaient.

Nuage immaculé comme perfection de lumière
En toutes saisons, ce silence d’étoiles ne fait pas la paix.

Le vent sature sa parole comme un cri sur un été sans fin
Et personne dans ses tourbillons ne voit la brume de l’hiver arriver.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s