Bavardages de clôtures


Agacement à ce « bonjour » du monde
Auquel tu ne réponds pas
Tandis qu’on t’a appris l’harmonie
Sans que tu ne puisses être.

Les jardins sont reflets des cieux
Et les piaillements sont multiples
Comme il y a autant de jours
Que tu ne sais plus dire.

Carrés fermés formant trottoirs,
Logés en silence et survolés de chants,
Marche vers ton bavardage du jour
Qui paye le silence de ta clôture.

Publicités

2 réflexions sur “Bavardages de clôtures

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s