Vague


Le monde est, dans toute son étendue,
Tel un océan en vagues de cris
Luxuriants sur silence de morale.
Aucune vague ne cesse pourtant
Et à chaque terme, sauf en mémoire,
En quelques souvenirs d’autorité,
Et toujours éphémère, reste vague.

Une réflexion sur “Vague

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s