Instant de quiétude


Poussières agglomérées, étendues sur le lit mystérieux de flots aux couleurs de rêves, loin au-dessus des nuages, la terre semble comme un drap plissé sous la lumière qui dessine sur elle de son crayon d’ombre l’olivier en soufflant la cendre de son fusain par son secret d’éclat.

 

Promesse en langage de savoir, sagesse de la quiétude, serein du mariage entre la certitude et l’imagination, la terre invite au sommeil. Au loin, le ressac bavarde avec le vent sur le bonheur qui n’a pas de sens. Je le vis dans mon silence.

Publicités

Une réflexion sur “Instant de quiétude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s