Le bonheur et la vérité


Tant que la vérité ne parle que d’elle sans aborder le réel, elle peut – éventuellement être bonheur.

La vérité n’est que l’interprétation du réel. Elle incorpore dans le réel ce que nous avons d’identité, de vrai.

Ainsi la vérité ne ment pas, même si elle oriente l’individu sur telle ou telle part du réel auquel elle se réfère. Alors, la vérité ne dément pas le bonheur.

Le bonheur quant à lui, seul, ne peut être moteur de vérité. Il peut se suffire à lui même et son mensonge souvent digne de faiblesse se brise au contact de la réalité impossible à bâtir en vérité.

C’est alors le malheur, immédiat ou à venir, et du mensonge que cela implique il n’y a rien à dire.

Publicités

3 réflexions sur “Le bonheur et la vérité

  1. Quel beau mensonge la Vérité
    Quel beau malheur le Bonheur

    Que seul le temps enlace, délace, déplace remplace remet à sa place, désordre

    Déroule le mensonge, file le rêve où rit le Bonheur

  2. Il n’est ni vérité ni mensonge : il est Un Seul Regard unifié…
    Il est Une Seule Réalité et des multitudes de reflets.
    Il est une avancée, et il est une ignorance qui se découvre.
    Le chemin est ce jeu entre la veille qui est vraie qui devient son effacement devant La Conscience qui se dé-couvre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s