Une peur


Pareil à la dernière heure,

On ne saurait dire

Si le poids des songes à venir

Est plus lourd que celui du réel

Qui s’étire dans son rêve

Sous la courtoisie discrète

Des premières veilleuses.

 

Mais dès lors, comme pour l’ultime instant

Par sa réalité juste visible

Comme par l’espérance

Qu’on lui a doté,

On sait que la peur

N’est rien d’autre que poids ridicule

D’ignorances pour lourdeurs d’erreurs…

Publicités

5 réflexions sur “Une peur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s