Bien – pensant


Mentir sur ce qui se vit

Pour ne vivre que ce qui se dit…

*

Faible charisme de poussière

Sur humilité de lumière

Que déchire l’injure inutile

D’une mouette à l’encontre

D’un nuage travesti par le vent.

*

Costume du reflet des anges

En traducteur des ombres

Qui ne parle pas la lumière

Et se méfie des étoiles,

Déniant les cieux

Après avoir renié leur ciel

Pour croire, en vulgaires certitudes

Et en leur déception propre,

bien pensant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s