bonsoir


Soleil couchant sur sourire levant, je me rends aveugle à vouloir deviner la face cachée de ton reflet nocturne sur l’ovale de ton visage qui, en caresse lumineuse, est telle lune étalée sur l’ombre d’un sommeil retardé.  

Aux yeux de tous, nous voici comme gouttes de bois et de voiles perdus sur l’univers qui semble alors tel l’éclat furtif d’un reflet de l’astre sur une vague passante.  

Il est toujours un lendemain. Mais sous les étoiles aucun rêve ne se perd. Garde ton sourire et l’éclat chaleureux d’un crépuscule qui promet alors l’aube du devenir le plus fort.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s