La raison et l’émotion


Au rythme de la caresse du sourire des heures d’illusions, la ronde des étoiles en spirale : guides oubliés des voyageurs d’autrefois, offre la traversée rêvée faite de patience en répétition évolutive du temps et fait d’un néant le cosmos dont on sait qu’il fuit pourtant vers son absence.

Ici, sous cette voûte, le poète voit le grand mystère éclairé d’espoirs. De lumières ou de mots, le langage initie la pensée.

Apaisé par le silence infini, son regard s’arrête alors vers les saluts mal élancés des moignons bien rangés des chemins. Frustrés par la perte imposée de leur expression ils sont pourtant envahit par l’énergie exaltée qui les recouvre.

La raison n’a –t- elle pas pour mère l’émotion ?

Publicités

Une réflexion sur “La raison et l’émotion

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s